Fashion Moves

Exposition de mode du 7 juin au 31 août

Les choses bougent cet été au MAD Brussels. Avec Fashion Moves une exposition fascinante qui révèle les multiples facettes de la relation entre la mode et la danse. Des créations époustouflantes dédiées à la scène aux dernières tendances émergentes des réseaux sociaux, en particulier l'influence du ballet et de la techno, ou des créations inspirées par les clubs et la vie nocturne. De nombreux noms renommés et de jeunes talents de la création y participeront, tel.les que Raf Simons, Glenn Martens, Marine Serre, Walter Van Beirendonck, Flora Miranda et Igor Dieryck.

La danse et le mouvement ont toujours influencé la mode. Pour l'exposition Fashion Moves, MAD Brussels explore l'interaction entre ces deux mondes. Quelle est l'influence du mouvement sur un vêtement ? Comment le/la créateurice de mode s'adapte-t-il/elle aux exigences du costume de scène? Dans quelle mesure la mode et la danse s'inspirent-elles mutuellement ? De nombreuses créations et tendances sont passées en revue dans quatre chapitres différents.

"La Belgique a une grande importance au niveau international lorsqu'il s'agit de danse contemporaine. Il suffit de penser à des compagnies de danse comme Rosas, Ultima Vez ou Jan Martens. De nombreux créateurs de mode belges ont dessiné pour des compagnies de danse internationales et beaucoup de nos chorégraphes sont présents sur la scène internationale. Il y a donc beaucoup de pollinisations croisées, surtout si l'on tient compte des talents créatifs qui ont étudié dans les instituts belges." C'est ce qu'explique Dieter Van Den Storm, directeur artistique du MAD Brussels.

De la scène au club

Les créations pour la scène requièrent une approche différente de celles destinées au défilé. Elle peut être plus dramatique et plus fluide, et mettre en valeur les mouvements des danseureuses. Et façonner une certaine expression de la danse. Nous pensons ici aux costumes de Pieter Mulier et de Walter Van Beirendonck pour l'Opéra de Paris, ou de Christophe Coppens qui conçoit les costumes et les décors de La Monnaie. Les costumes d’Iris Van Herpen pour "Pelléas et Mélisande" de Damien Jalet et de Sidi Larbi Cherkaoui, scénographie Marina Abramovic, est l'un des moments forts de l'exposition selon Margaux Dibos, commissaire de l'exposition : "La technicité, l'innovation et l'hybridité qui caractérise la maison Iris Van Herpen révèlent ici une Mélisande vulnérable et déterminée. Depuis ses premières créations, Iris Van Herpen réinvente la beauté féminine entre délicatesse et hostilité. » Fashion Moves explore également le costume de scène à travers la pop culture avec entre autres la combinaison de la chanteuse néerlandaise Merol réalisée par Jasmien van Loo.

L'exposition explore également les différents styles à travers les questions sociales et culturelles en jeu dans la mode et la danse. De l'évolution des vêtements de sport rendus populaires par la culture hip-hop à leur présence actuelle sur les podiums des maisons de couture de luxe. De même que la culture des clubs et desrave-parties récemment observée lors des défilés de mode de Glenn Martens pour Diesel et de Marine Serre. De nombreux.ses jeunes créateurices de mode s'inspirent de la vie nocturne tel.les que Leonneke Derksen, Stephanie D'Heygere et Marie Vandewiele.

Enfin, l'expo se penche sur les tendances mode 2024, inspirées par les évolutions fulgurantes des plateformes telles que TikTok. Des tendances qui symbolisent une génération radicale et audacieuse. Nouvelle tendance : le retour de la ballerine, avec les versions originales de Maison Margiela, Dries Van Noten et Mats Rombaut. La tendance ballet ne se limite cependant pas qu’aux chaussures. Le tulle reste un matériau très prisé des créateurices, comme en témoignent les créations de Jordy Arthur qui en a fait un sac à main. Les accessoires et les vêtements sont aussi fortement influencés par la culture techno : matériaux métallique, couleurs vives, motif tribal avec les bijoux de Cleo Chrome et de Bobby ou les créations de Stefan Kartchev.

Scénographie

La scénographie de l'exposition a été confiée au scénographe néerlandais Dennis Vanderbroeck. Avec son studio, Dennis Vanderbroeck travaille, à l'échelle internationale, sur des projets de diverses disciplines. Depuis qu'il a fondé son propre studio, Dennis Vanderbroeck a conçu des décors pour l'Internationaal Theater Amsterdam et le Het Nationale Theater, des défilés de mode pour Diesel et Y/Project, développé des scénographies de concerts pour Yung Nnelg et Wende et conçu des expositions à TENT Rotterdam et au Modemuseum Hasselt. Dernièrement, il a réalisé le dernier défilé de Mugler à Paris, pour la saison FW2024.

Informations pratiques

07.06.2024 - 31.08.2024 : Fashion Moves

L'exposition a lieu au MAD Brussels : Place du Nouveaux Marché aux Grains 10, 1000 Bruxelles. L'exposition gratuite est ouverte au public du mercredi au samedi de 10h à 18h.



Les images peuvent être téléchargées immédiatement en cliquant sur les images du communiqué de presse. Pour plus d'informations ou des demandes d'interview, veuillez contacter :

Alexandra

Press communication, MAD Brussels

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de MAD Brussels

MAD Brussels veut donner des ailes aux jeunes créateurs. En plus de promouvoir et de mettre en valeur l’écosystème mode et design bruxellois, Le Centre de la Mode et du Design veut stimuler, soutenir et encourager les initiatives créatives. L’entrepreneuriat innovant, durable et inclusif joue un rôle très important au MAD. Les designers peuvent obtenir de l’aide pour développer leur propre marque et label.

Ensemble avec de nombreux talents bruxellois, MAD Brussels renforce le caractère créatif de la capitale.

Contact

Place du Nouveau Marché aux Grains, 10 1000 Bruxelles

+32 2 880 85 62

[email protected]

mad.brussels